Retrouver sa pilosité quand on souffre d’alopécie ou de calvitie

Touchant plus d’hommes que de femmes, l’alopécie désigne une perte partielle ou totale de la masse capillaire, si bien qu’on qualifie une personne de « chauve » lorsque son crâne est totalement dépourvu de cheveux. Il faut savoir que l’alopécie ou la calvitie peut être engendrée par divers facteurs, car cela peut être lié à l’hérédité, à l’âge, à des problèmes de santé ou à la prise de médicaments. Le traitement de cette maladie est donc en fonction de l’origine de la perte de pilosité. Quels sont les différents types d’alopécie et comment les traiter ?

Les différents types d’alopécie

Nombreuses sont les formes de calvitie qui existent. La calvitie ou l’alopécie androgénétique est la forme la plus courante. Elle touche la plupart des hommes caucasiens et survient à partir de l’âge de 30 ans, mais peut être plus tardive, vers l’âge de 50 ans ou de 70 ans. La lisière des cheveux recule progressivement en partant du haut du front vers le milieu du crâne. L’alopécie cicatricielle est par contre une lésion du cuir chevelu après une maladie ou une infection de la peau, ce qui réduit les follicules pileux.
L’alopécie peut également être provoquée par la teigne, un champignon qui attaque souvent le cuir chevelu des enfants. Lorsque l’alopécie se présente sous forme de plaques, l’on parle de « pelade » ou de maladie auto-immune. Parfois la perte de cheveux est liée à un état émotif ou à un état de grossesse. On parle ainsi d’effluvium télogène. On peut aussi trouver des cas d’alopécie congénitale c’est-à-dire une anomalie des racines des cheveux et qui est déjà présent chez l’enfant. Par ailleurs, l’alopécie peut être d’origine hormonal, ou d’un trouble lié à la prise de médicaments et par l’administration d’une chimiothérapie.

Les traitements associés

Le traitement est tout à fait différent d’un cas à un autre. Une calvitie d’origine infectieuse ne peut pas être traitée comme alopécie androgénétique. Cela aussi dépend du résultat attendu, c’est-à-dire si l’on veut freiner la chute des cheveux ou si l’on veut stimuler la repousse ou reconstituer la chevelure initiale. Le traitement au minoxidil s’avère être un traitement complet, pour favoriser ces trois résultats chez les femmes et chez les hommes âgés. La pilule contraceptive peut être aussi efficace chez les femmes atteintes de calvitie. Cependant, il est parfois nécessaire de rechercher la cellule souche pour comprendre l’origine et la cause de la maladie.