Soigner l’eczéma : les symptômes et les traitements médicaux

Dermatose prurigineuse, l’eczéma se manifeste par une inflammation de la peau avec l’apparition de rougeurs, de squames et de fines vésicules. La personne affectée souffre de démangeaisons continuelles. Cette pathologie touche la plupart des personnes à la peau sensible et peut se manifester même chez le nourrisson. Il arrive parfois que l’eczéma n’apparaisse pas pendant une certaine période et qu’à une saison donnée, on observe des poussées d’eczéma avec de graves réactions allergiques. Quels sont les symptômes de l’eczéma et comment en guérir ?

Les symptômes de l’eczéma

Les personnes touchées par l’eczéma n’ont pas une peau à l’aspect saine. La surface cutanée est truffée d’immenses plaques rouges parfois squameuses, et formant des croûtes lorsque la peau est asséchée. A noter que l’eczéma peut seulement se manifester à quelques endroits du corps, dépendant du type d’eczéma. Ces plaques rouges peuvent être accompagnées de petites vésicules lorsque la maladie s’aggrave. La démangeaison est presque permanente et à terme, la peau affaiblie, perd sa pilosité et change de pigmentation.

Les différents traitements médicaux de l’eczéma

Aucun traitement ne peut éradiquer l’eczéma de votre peau. Cependant, il peut réduire ses poussées et diminuer l’effet cutané qui s’en dégage. Les dermatologues peuvent administrer à leurs patients des corticostéroïdes pour atténuer les inflammations et limiter les démangeaisons. Le médicament se présente sous forme de crème à appliquer sur la peau une à deux fois par semaine. En appoint à ce traitement, un antihistaminique est parfois utile chez les jeunes enfants qui souffrent d’insomnie à cause des irritations et des démangeaisons de la peau. Le traitement tacrolimus peut remplacer aisément les corticostéroïdes, un médicament très efficace contre l’inflammation de la peau. Par ailleurs, si l’eczéma se complique, la cyclosporine est administrée temporairement et par ordonnance du médecin, car elle ne peut être utilisée que pour une brève période et qu’elle peut s’avérer parfois dangereuse pour le foie et la pression sanguine.