Le sport et la santé du cœur et de la circulation sanguine

S’il y a des sports qui peuvent aider à développer certains muscles de notre corps, ou encore à avoir un ventre plat, il y en a qui sont particulièrement bénéfiques pour le cœur et la circulation sanguine. Quels sont ces sports et comment profiter au mieux de leurs bienfaits ?

Les sports qui sont « bons » pour la santé cardiovasculaire

faire-du-velo D’une manière générale, la pratique du sport, quel qu’il soit, apporte une meilleure santé cardiovasculaire. En effet, l’effort fourni permet en premier lieu aux petites artères de se dilater, et donc au sang de mieux circuler, ce qui permet de réguler la tension artérielle. D’autre part, la sécrétion d’hormones conduisant au stress se trouve réduite. Sinon, le sport permet également d’éliminer le mauvais cholestérol, tout en augmentant le bon.
Ces bienfaits cités ci-dessus sont d’autant plus « grands » quand il s’agit de sports d’endurance comme la natation, le vélo, ou encore la course. En effet, de tels sports sont dits d’intensité moyenne, faisant appel à environ 65% des efforts correspondant à nos « limites ». Le cœur est alors « éduqué » et réagit mieux quant il est « fortement » sollicité, ce qui permet notamment d’éloigner les attaques cardiaques.

Quelques précautions à observer

la-marcheQuelques précautions doivent être observées pour optimiser les bienfaits du sport, mais notamment pour éviter certains risques.
Tout d’abord, essentiellement au-delà de la quarantaine, un bilan médical est conseillé, le système cardiovasculaire pouvant ne plus être le même que lorsqu’on avait 20 ans. Il s’agit là « d’évaluer » les risques de faire un accident cardiaque.
Dans tous les cas, il faut y aller progressivement. Si l’on commence « tout juste » à faire du sport, le mieux c’est de faire régulièrement de la marche par exemple, avant de se lancer dans le jogging. Sinon, il faut y aller petit à petit par rapport à la vitesse, bref, ne pas tout de suite « faire du sprint » en sortant de chez soi. De même, il ne faut pas non plus « s’arrêter » brusquement ».